Vous êtes ici : Accueil > Industrie > Imprimerie
Retour aux catégories

Matériel d'imprimerie d'occasion

Cliquez sur une sous catégorie de

Imprimerie

Publiée il y a 76 jours
500 € ht
Bretagne
Année : 2008
Marque : ELECTRIC COLD LAMINATOR
Modèle : à froid
Etat : MOYEN
Publiée il y a 76 jours
10 000 € ht
Bretagne
Année : 1991
Marque : TRIPETTE ET RENAUD
Modèle : SERISCREEEN - UV JET
Etat : TRES BON



TOUT SAVOIR SUR LE MATERIEL D’IMPRIMERIE D'OCCASION

 

LE SECTEUR DE L’IMPRIMERIE

L’imprimerie, appelée « industrie graphique » depuis la Seconde Guerre Mondiale, comprend un ensemble de techniques permettant la reproduction en série d’écrits et d’illustrations sur un support, généralement le papier. Cet ensemble de techniques, appelé plus communément « chaine graphique », va de la décision à la distribution en passant par la conception, l’impression et le façonnage (coupage, pliage, brochure, reliure, etc.).

 

imprimerietrullipressexl105003_3130_400


LES DIFFERENTES MACHINES D’IMPRIMERIE

Les différentes machines d’imprimerie existent en version manuelle, semi-automatique et automatique. Nous avons choisi d’évoquer les outils les plus utilisés dans l’industrie graphique de nos jours.

La presse offset rotative est le procédé majeur de l’imprimerie car elle permet d’effectuer l’impression ainsi que le découpage-pliage. Alimentée par une bobine de papier, contrairement à la presse feuille, elle dispose d’un débiteur qui assure la tension de la bande de papier pendant qu’elle passe successivement dans les groupes imprimants, qui sont au minimum au nombre de 4 (spectre colorimétrique de la quadrichromie : noir, cyan, magenta et jaune) et au maximum au nombre de 7 (spectre colorimétrique de la hexachromie : séquence de la quadrichromie auquel on ajoute le orange, le bleu et le vert). Le sécheur, comme son nom l’indique, sèche l’encre en la chauffant à 90-100°. Le compartiment refroidisseur refroidit le papier en vue de la première étape de son façonnage : le découpage-pliage. La plieuse de la presse offset peut effectuer quatre plis possibles : cylindriques, doubles parallèles, pli delta, ou pli d’équerre.

Après l’impression, il faut effectuer les opérations de finition, appelées « façonnage » : assemblage, pliage, coupage et reliure.

L’assembleuse est une machine de façonnage permettant de rassembler dans l’ordre convenu différents feuillets ou cahiers afin d’obtenir le livre dans l’ordre de reliure. Certaines lignes de matériels comme les assembleuses-piqueuse, réalisent en un seul passage l’assemblage et l’agrafage (piqûre).

La plieuse est une machine de façonnage qui permet de retrouver les pages dans l’ordre de lecture. La plieuse à poches est utilisée pour réaliser des plis parallèles (comme sur les dépliants). Equipée de cylindres et de poches, elle forme le pli par pincement d’une boucle de papier passant entre les cylindres. La plieuse à couteaux est utilisée pour réaliser le pli croisé traditionnel. Le couteau, tel un guide, tombe exactement entre deux cylindres à l’endroit précis du pli. Les plieuses mixtes regroupent le système à poches et à couteaux.

Il existe deux types de machine pour couper le papier à son format définitif : le massicot et la cisaille. Le massicot est un puissant outil de coupe à angle droit, son principe de coupe est celui de la lame contre le support. La cisaille en revanche utilise le principe de la lame et de la contre-lame (comme les ciseaux).

Il existe plusieurs techniques de reliure en fonction du rendu désiré : encartage-piquage, thermo-reliure, reliure cousue au fil textile, etc.

L’encarteuse-piqueuse est une ligne de matériels réalisant les opérations d’encartage de cahiers (insertion d’un cahier dans un autre) et la piqûre pour obtenir une brochure piquée (agrafée). C’est opération peuvent être effectuée par deux machines indépendantes.

La thermo-relieuse, complétement automatisée, est la machine la plus utilisée pour la reliure dans le secteur de l’imprimerie. Elle permet la reliure en dos carré collé par chauffage.

La couseuse à fil textile est un autre type de machine à relier, alternatif à la thermo-relieuse. Elle coud le pli, et joint les pages.

LES PRINCIPAUX FABRICANTS DE MATERIEL D’IMPRIMERIE

Parmi les grands fabricants de matériel d’imprimerie, citons : Heidelberg, Roland, Komori, Akiyama, Koenig & Bauer, Mitsubishi, Adast, Ryobi, Solna, Pola, Wohlenberg, Stahl, Mulher Martini, etc.


CONSEILS OCAZOO

Une bonne qualité d’impression est en grande partie due à la précision des paliers d’impression et à l’usure des cylindres d’impression. C’est pourquoi le calcul des roulements, les essais et la tribologie (science des frottements) sont essentiels.

Acheter des machines d’imprimerie d’occasion est sans risque, puisque ces machines ont une durée de vie estimée à plusieurs années, plus de dix ans pour certaines. De plus, nombreuses sont les sociétés spécialisées dans la maintenance de ces matériels et le remplacement des pièces usagées.

 

dposer_une_annonce_400

Voir la suite